Membres S'inscrire
Identifiant :
Mot de passe :
Tendance météo
Aujourd'hui
Demain
Paysan Vosgien
N°2606 - 3 juillet 2020
Carte Moisson
Dernières actualités Toutes les actualités
[09/07/20]
Diffusion restreinte à : Adhérent, bureau, conseil d'administration
( carte moisson)
Carte moisson : ouverture de la billetterie pour Wam Park
Vous trouverez ci dessous l'offre carte moisson pour la base de loisirs Wam Park à Thaon Les Vosges. Les billets Water Game et Téléski sont disponibles, pour les détenteurs de la carte moisson, à tarif (…)
[09/07/20]
Diffusion restreinte à : Adhérent, bureau, conseil d'administration
( productions animales)
Tableau de bord de la FNB
Vous trouverez ci joint le tableau de bord de la Fédération nationale Bovine pour la semaine en cours, n'hésitez pas à le partager !
[07/07/20]
Réouverture de fraispertuis ! vos billets moins chers avec la carte moisson...
Vous trouverez ci joint l'offre carte moisson pour la saison estivale 2020 de Fraispertuis City. Comme chaque année la billetterie de la FDSEA vous permet de bénéficier de tarifs préférentiels A savoir: (…)
[07/07/20]
Diffusion restreinte à : Adhérent, bureau, conseil d'administration
( productions animales)
Lettre d'infos FNPL juillet 2020
Vous trouverez ci dessous le nouveau numéro du Trait d'Union, la lettre d'information de la FNPL pour le mois de juillet (…)
[03/07/20]
Diffusion restreinte à : Adhérent, bureau, conseil d'administration
( environnement)
Ne pas laisser l'ambroisie proliférer
Vous trouverez ci dessous l'article du Paysan Vosgien de cette semaine concernant l'ambroisie
Editorial Tous les éditos
par Philippe CLEMENT Souveraineté alimentaire

Au sortir de cette crise, nous, agriculteurs, accompagnés de nos politiques, allons devoir relever le défi de notre souveraineté alimentaire nationale appelée de ses vœux par le Président de la République lui-même.

Pour relever ce défi, il va nous falloir des politiques cohérentes, des règles de production communes au sein de l’Union Européenne, et aussi avoir le courage politique de refuser d’importer des denrées alimentaires ne respectant pas nos standards de production. Il nous faudra également, lors de cette réforme de la Politique Agricole Commune, un projet cohérent et porteur d’espoir pour nos agriculteurs. Sur nos territoires, nous allons devoir prendre notre bâton de pèlerin, avec votre soutien afin de rencontrer les gérants de cantines, nos maires, nos conseillers départementaux et régionaux, nos restaurateurs pour promouvoir l’origine France et le local dans la restauration hors domicile, levier important afin d’aller chercher de la valeur ajoutée.

Il nous faudra aussi ne pas tomber dans le piège de confondre souveraineté alimentaire et autonomie alimentaire. Pour exemple, notre région Grand Est produit de quoi nourrir 17 millions d’habitants alors que nous ne sommes que 5 millions. Notre région agricole a donc aussi une vocation exportatrice de part sa localisation transfrontalière, mais aussi par la qualité de son agriculture et de son industrie agro-alimentaire permettant de fixer de l’économie et de l’emploi dans nos territoires ruraux. Enfin, nous devrons veiller à pouvoir produire pour tous les segments de marchés afin que tous, même les plus modestes, puissent avoir accès à une alimentation Made in France saine, et ne soient pas cantonnés à acheter des produits d’importation via le Mercosur par exemple.

Voilà tous les défis que nous devons relever, à condition d’y être accompagnés par une ligne politique claire et sans ambiguïté, et par des acteurs économiques respectant aussi les Etats Généraux de l’Alimentation pour rémunérer au juste prix nos productions.

Lire la suite