Membres S'inscrire
Identifiant :
Mot de passe :
Tendance météo
Aujourd'hui
Demain
Paysan Vosgien
N°2503 - 15 juin 2018
Carte Moisson
Dernières actualités Toutes les actualités
[21/06/18]
Diffusion restreinte à : Adhérent, bureau, conseil d'administration
( dégats de gibier)
BAREME D'INDEMNISATIONS DES DEGATS DE GIBIERS
Vous trouverez ci dessous le nouveau barème d'indemnisations des dégâts de gibiers mis à jours en juin 2018
[21/06/18]
Diffusion restreinte à : Adhérent, bureau, conseil d'administration
( syndical)
DEGREVEMENT TFNB
L’année 2017 avait vu un gel tardif du printemps puis un coup de chaud… qui n’avaient pas épargnés les prairies et les vergers. Suite à la demande de la FDSEA des Vosges, les services de l’Administration (…)
[18/06/18]
Diffusion restreinte à : Adhérent, bureau, conseil d'administration
( productions animales)
Trait d'union spécial science
Vous trouverez ci dessous le dernier numéro de Trait d'union, la lettre d'information de la FNPL
[18/06/18] ( productions animales)
Tableau de Bord de la Fédération Nationale Bovine
Veuillez trouver ci-joint le tableau de bord pour la semaine 24. N'hésitez pas à le partager
[15/06/18]
Diffusion restreinte à : Adhérent, bureau, conseil d'administration
( syndical)
Action de blocage des raffineries
Dimanche soir, le réseau FNSEA-JA engageait une vraie mobilisation de force autour de 17 raffineries et dépôts de carburants. Cette mobilisation est le résultat de notre engagement à tous, de la force de (…)
Editorial Tous les éditos
par Philippe CLEMENT Appel à mobilisation

Comme je l’avais évoqué la semaine dernière, une manifestation nationale est prévue à partir du 10 juin. Le rapport de force que nous allons devoir installer en bloquant des sites stratégiques, ne sera une réussite que si nous sommes capables de nous mobiliser en nombre et dans la durée.

Oui, le temps du dialogue est révolu ! Il y a un temps pour tout. Nous ne sommes aujourd’hui ni écoutés, ni respectés et nous sommes constamment la variable d’ajustement de tous les maux. Nous devons dire stop ! Je me répète mais notre avenir en dépend, après le temps du dialogue est venu le temps de l’opposition.

Nous allons, dans notre département, nous mobiliser fortement, j’en suis convaincu parce que nous aimons viscéralement notre métier, parce que nous refusons qu’une vision ultra libérale s’impose à notre secteur d’activité comme une évidence. Nous allons nous mobiliser parce que nous défendons des valeurs, des valeurs de solidarité, de bienveillance, de mutualisme, de coopération. J’en appelle aussi aux filières à nous rejoindre. Nous refusons de dire :« Après nous, le déluge » ;Non, après nous, d’autres paysans, après nous, des territoires ruraux toujours vivants et dynamiques, l’envie et le besoin de partager notre savoir-faire avec nos concitoyens et nos successeurs. L’agriculture a toujours traversé des moments difficiles, des heures sombres et, aujourd’hui, elle est face à son avenir.

NOUS, nous avons aujourd’hui des choix à faire : rester inactifs face aux dangers qui nous guettent, et dans ce cas nous devrons en assumer collectivement les conséquences ,ou faire preuve de courage et de ténacité en affirmant haut et fort que l’agriculture ne peut être sacrifiée sur l’autel d’accords internationaux ou lynchée à la vindicte populaire. L’agriculture est un patrimoine social, environnemental, culturel qu’il convient de préserver.

Prenons nos responsabilités ! Je souhaite vous voir nombreux le 12 juin au départ d’Epinal pour défendre l’avenir de notre Profession. Nous n’avons plus d’autres choix.

Lire la suite